half marathon des sables Pérou 2019

Half MDS : La fin de la longue, interminable

L’appel du désert approche avec le Marathon des sables 2021 qui arrive et je me replonge dans mes souvenirs péruviens… c’est marrant comme on oublie le pire pour ne se rappeler que le meilleur !

Nous en étions au 48 ème km, en haut de cette dune qui m’avait tant fait souffrir la veille.

Nico nous demande de faire une pause en bas de la Dune, au dernier CP, car il a terriblement mal aux cuisses. Contrairement à lui, j’avoue avoir adoré cette descente face à l’océan, mais ceux qui me connaissent, savent que les descentes dans le sable j’adore !

Nous venons de braver plusieurs heures de vent fort et nos organismes sont bien entamés. Il nous reste 10 km mais pas des plus faciles. Du premier au dernier participant, nous sommes tous d’accord sur ce sujet !

Nicolas va nous faire une belle frayeur en bas de la Dune. il va soudainement être pris de tremblement et l’épuisement se fait sentir. Nous allons rester plus de 45 minutes et c’est grâce aux mots doux de l’équipe médicale qu’il va retrouver un regain d’énergie. D’un bond d’un seul il va se redresser, partir empaqueté tel une geisha et filer droit sans s’arrêter vers la ligne d’arrivée.

Rassurées, nous le laissons filer avec Melanie et nous demandons bien ce que l’équipe médicale lui a susurré à l’oreille !

Pour nous, ce sera une autre affaire, le stop nous a piqué les jambes et la fin va être très pénible. Les lueurs du camp nous appellent au loin mais nous avons la sensations de ne jamais y arriver. Interminables kilomètres. Toutes les émotions vont y passer mais surtout la joie d’enfin arriver, avec un chaleureux accueil des premiers arrivés depuis longtemps….

Place au sommeil maintenant, je vais sombrer en quelques instants dans les bras de Morphée, bercée par le doux son des vagues et surtout heureuse…JE L’AI FAIT ! la LONGUE ! HALF MARATHON DES SABLES